Beauté,  Corps,  Mum Life,  Santé

MON RETOUR DE COUCHE, 2 MOIS APRÈS

Le retour de couche, qu’est-ce que c’est ? 

 
Durant nos 9 mois de grossesse, le cycle menstruel s’arrête automatique. Après l’accouchement, nos règles refont leur apparition, on appelle ça le retour de couche. Il a lieu généralement entre 4 et 8 semaines après l’accouchement mais les règles surviennent beaucoup plus tard quand la femme allaite car la prolactine ( = hormone sécrétée pendant l’allaitement) bloque l’ovulation. 
 
Attention, il ne faut pas confondre les lochies et le retour de couche. Les lochies sont des pertes assez abondantes qui durent entre 20 et 40 jours après l’accouchement. Elles sont rouges vif au début et deviennent brunâtres au fur et à mesure des jours qui passent (bien que les pertes rouges vif peuvent toujours survenir de temps à autre pendant cette période). 
 
 

Mes lochies : 

 
Mes lochies étaient assez abondantes la première semaine avec deux gros caillots de sang le jour suivant l’accouchement. Elles ont duré 3 semaines au total mais elles étaient très légères une fois la première semaine passée. Elles ne m’ont pas choquées plus que ça car j’y étais préparée. Suite à une fin de grossesse compliquée avec des saignements qui ont provoqué plusieurs hospitalisations, le sang est devenu quelque chose de très inquiétant pour moi et je me suis donc beaucoup penchée sur ce phénomène post-accouchement pour repérer la moindre anomalie. 
 
Ma fin de grossesse : ici 
 

 

Mon retour de couche :

 

 

 
Le 5 octobre, 2 mois après mon accouchement, des saignements apparaissent. J’ai directement trouvé ça étrange et mes lochies n’avaient duré que 3 semaines. J’allaite exclusivement mon fils et je ne m’attendais à les voir arriver aussi vite. Dans ma tête plein de questions : hémorragie ? retour de couche ? Dois-je m’inquiéter ? Mon allaitement sera-t-il compromis ? Et à toutes ces questions, très peu de réponses ! 
 
J’ai compris suite à plusieurs recherches que rares étaient les personnes qui avaient leurs règles pendant leurs allaitement mais que c’était possible. Mes premières règles après accouchement ont donc duré  4-5 jours et le flux était plutôt normal. Suite à cela, je m’attendais à les revoir le mois suivant mais ce n’était pas le cas. Je me suis donc demandée si ces saignements n’étaient pas des restes de lochies puis, 1 mois et demi plus tard, je sens des tiraillements dans le bas du ventre. Encore une fois, je me pose plein de questions : pourquoi d’un coup ces douleurs dans le bas du ventre ? Certes, elles n’étaient pas très douloureuses mais tout de même inquiétants à 3 mois et demi de l’accouchement.
 
Quelques jours plus tard, elles sont de retour ! Mais là… PLUS FORTES, PLUS ABONDANTES, PLUS DOULOUREUSES.
 
Avant ma grossesse, je n’ai JAMAIS eu de règles douloureuses et abondantes alors je vous avoue que c’était très étonnant. Et encore une fois, très peu d’informations sur ce phénomène d’autant plus que j’allaite mon fils. Finalement, ma gynécologue m’a rassuré en me disant que les règles post-partum pouvaient être différentes au début mais se réguler par la suite et que je pouvais tout à fait avoir mes règles en allaitant mon petit bout.
 
J’ai compris également que lorsque les tétées étaient espacées, le retour de couche pouvait avoir lieu plus vite que prévu (Lyam peut faire 7 à 8h sans réclamer le sein mais il est toujours à 7-8 tétées au total dans la journée)
 

À savoir : 

 
Chaque femme est différente mais il est important de savoir que le retour de couche peut être très différent de vos règles habituelles. Si vous avez une question, quelle qu’elle soit, pensez à contacter votre gynécologue et à vous informer sur le sujet. 
 
Ne vous inquiétez surtout pas si vos règles ne reviennent pas après plusieurs mois, certains corps ont besoin de beaucoup plus de temps pour se remettre. Le retour des règles est aussi le signe que votre corps est prêt à ovuler à nouveau et que vous n’êtes pas à l’abris d’une nouvelle grossesse (cependant vous pouvez tomber enceinte avant même le retour de vos règles, pensez donc à choisir votre contraception dès que l’activité sexuelle reprend). 
 
Il est plutôt rare d’avoir un retour de couche aussi vite si vous allaitez votre bébé mais si vous faites partie des rares personnes qui ont leurs règles en allaitant, bienvenue dans la team « spéciale ». 
 
 

Quelle protection choisir ?

 

 

 

 
Depuis presque 3 ans, je ne jurais que par la cup, une belle découverte pour moi qui adorait les tampons auparavant (d’ailleurs, je vous en parlais en détail : ici ). 
 
Cela dit, les culottes menstruelles ont été une révélation pour moi ces derniers mois. J’ai commencé à les utiliser avec mes lochies. Quand le flux s’est stabilisé après une semaine, j’ai voulu tenté l’expérience. 
 
Je ne pouvais pas utiliser ma cup après accouchement (même par césarienne), il faut d’abord attendre la rééducation du périnée. Suite à de nombreux retours positifs et notamment ceux de ma copine Inside Women, je me suis lancée et vous savez quoi ? Je suis conquise ! 
 
 
La culotte menstruelle, c’est vraiment bien ?

 

 
Oh oui ! J’ai été agréablement surprise par la qualité des culottes SO’CUP ! Un réel coup de coeur pour moi et je les recommande à toutes les femmes qui ne sont pas à l’aise avec une cup ou qui ont des petites fuites durant leurs règles tout en utilisant la cup… 
 
 Elle est hyper confortable
  Elle ne provoque pas d’irritation et pas de sécheresse au niveau de la flore vaginale
 Elle est très absorbante, pas de fuites (garantie jusqu’à 12 heures) et surtout, pas de sensation désagréable ou d’effet mouillé lorsqu’elle se remplit (anti-humidité) 
 Elle est made in France 
 Elle est en coton bio
 Elle ne laisse aucune odeur
 Elle est jolie, le design est simple et la partie en silicone qui permet le maintien est hyper pratique 
 
X Le seul point négatif que je pourrais mentionner c’est que j’aurais voulu qu’il en existe des tailles hautes pour qu’elle ne se frotte pas à ma cicatrice de césarienne mais j’ai quand même « forcé » pour la remonter au max et en faire une taille haute, c’était nickel et je pense que d’ici 2020 la marque proposera de chouettes nouveautés ! Restez connectées… 

 

Il en existe deux type :

 
la culotte de jour pour les flux légers et celle de nuit pour les flux abondants. 
 
Personnellement, je recommande d’avoir 3 à 4 culottes chez soi pour en avoir une sous la main à chaque fois que vous avez envie de la changer. 
 
Pour l’entretien, c’est très simple : il faut tout simplement la rincer jusqu’à ce que l’eau devienne claire puis, la laisser sécher à l’air libre. À la fin des règles, je la rince et je la mets en machine. Avant de l’utiliser, on conseille de la laver deux fois en machine pour activer l’action « absorption ». 
 
 
J’ai également la cup de la même marque que je commencerais à utiliser dès que ma rééducation sera terminée (encore quelques séances) et je vais probablement utiliser une culotte en complément de celle-ci pour éviter les fuites ainsi qu’une culotte de nuit car on déconseille fortement de dormir avec la cup. D’ailleurs, la marque propose un stérilisateur rétractable très pratique pour nettoyer votre cup en début et en fin de cycle et cela ne prend que 3 minutes, la vidéo juste  : ici 
 
À l’heure où des milliards de femmes souffrent pendant leurs règles, utilisent des serviettes jetables qui polluent la planète et qui sont pleine de composants toxiques et chimiques, c’est un réel bonheur de pouvoir porter ces culottes, de se sentir en sécurité, confortable et de préserver sa flore vaginale.
 
Si vous avez envie de les essayer, de les offrir, de penser à vous, de réduire vos déchets, vous avez -10% sur le site SO’CUP avec le code :
HEALTHY10
SITE : https://socup.fr
 
 
Et vous, comment s’est passé votre retour de couche ? Avez-vous eu un flux très abondant ? Connaissez-vous la culotte menstruelle ? La cup ? 
 
N’hésitez pas à réagir en commentaire ! 
 
*Article sponsorisé par  SO’CUP 

6 Comments

    • Sarah

      Hello Myriam,

      Bien sûr, la culotte se suffit à elle-même ! Tu ne dois rien mettre en plus que la culotte car elle est absorbante un peu comme s’il y avait une bande hygiénique à l’intérieur, une merveille cette culotte !

      • Laetitia

        Salut Sarah et merci pour ton article!
        Alors j’aurai deux questions:

        La première, si la culotte est si bien pourquoi comptes tu reprendre la cup après ta rééducation du perinee? Y a t il un avantage de la cup par rapport à la culotte?
        La deuxième, doit on nettoyer la culotte après un passage aux wc ou on peut juste « remonter la culotte »
        comme si on avait pas nos règles? Lol je ne sais pas si je suis assez claire…

        Merci

  • Yousra

    Hello. Merci pour cet article! Une question, quand on veut se changer en journée au travail par exemple, comment ça marche? On doit remettre la culotte alors qu’elle est remplie de sang?

    • Sarah

      Hello,

      Tu peux garder la culotte jusqu’à 12h sans problème donc tu n’es pas obligée de la changer même après une journée au boulot, elle est confortable et tu n’auras pas d’effet mouillé, prend celle de nuit si tu veux être plus confortable ! Si par contre après quelques heures tu ressens vraiment le besoin d’en mettre une nouvelle, c’est simple, tu te changes au toilette pour en mettre une autre et si tu le peux, tu rinces l’autre ou alors, tu la mets dans un sachet en plastique pour la rincer chez toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *